S'écouter pour être heureux

Un peu de moi ...

cindy

Ce soir, j'ai envie de me dévoiler un peu pour vous. Histoire de comprendre un peu mieux mes partages sur ce blog.

J'ai 36 ans, maman de 3 enfants. J'avais tout pour être heureuse. Une belle maison avec grand jardin, un homme qui m'aime, 3 enfants magnifiques, et un travail avec bon salaire.

J'avais tout pour être heureuse, mais je ne l'étais pas. Mais POURQUOI ???

L'année dernière , après plusieurs épisodes de dépressions, j'ai fait un gros burn-out. Je me suis retrouvée incapable d'aller travailler, je me suis alors retrouvée à la maison , 1 semaine, 2 semaines, 1 mois, 2 mois, 8 mois.

 

C'est alors que j'ai trouvé sur mon chemin une coach formidable, une coach qui m'as ouvert les yeux sur beaucoup de choses qui n'allait pas dans mes relations sociales. Semaines après semaines, j'ai découvert et j'ai appris que mon problème dans les relations , ce n'était pas les autres, mais c'était moi .

C'était toutes mes failles et mes manques de confiances en moi que les autres me reflétaient comme un miroir.

J'ai compris qu'il était grand temps que je travaille sur moi d'urgence.

Rester à la maison, m'as permis d'avoir enfin du temps pour moi, pour me faire plaisir, pour apprendre à me connaître. Ce que je n'avais pas quand je travaillais.

Puis un jour, je suis tombée par hasard sur un livre d'Isabelle Wats "Que veux-tu vraiment"  , un livre qui a provoqué un déclic en moi. Au même moment, il y à eu les attentats de Paris, qui m'ont littéralement choqué, mais qui m'ont aussi ouvert les yeux sur quelque chose, qui aujourd'hui , a une grande importance, je dirai même qui est devenu primordiale dans ma vie : "La vie est courte, et elle peut s'arreter à chaque moment. Il faut profiter de chaque jour, de chaque instant, que la vie nous offre. " On a qu'une vie, alors pourquoi la laisser passer dans la souffrance, dans la "survie" , on aura pas de deuxième chance, c'est maintenant qu'il faut y travailler , car demain il sera peut-être trop tard.

Et la je me suis vue à la fin de ma vie, en train de me dire : "Ça y est, c'est fini, et je l'ai laissé passer sans faire d'efforts pour être plus heureuse. J'ai toujours attendu que le bonheur vienne à moi, et il n'est jamais venu ... mais je n'ai jamais été le chercher moi même non plus"

A partir de ce jour, j'ai analysé tout ce qui m'empéchait de me sentir pleinement heureuse ... et j'ai fait le grand nettoyage.

J'ai quitté boulot et l'homme avec qui je partageais ma vie depuis 15 ans. 

J'avais besoin de quitter toute cette dépendance affective, pour me retrouver seule avec moi-même. Et apprendre à m'écouter, à m'aimer , m'aimer MOI , et non pas "à travers d'une personne"

Aujourd'hui, je vis seule depuis 1 mois, et je grandis de jour en jour. J'apprend qui je suis sans personne , j'apprend à aimer seule l'instant présent j'apprend à aimer chaque chose que la vie m'offre (aussi petite soit-elle) et me focaliser sur le positif , lâcher mon mental pour écouter plus mon coeur, mes intuitions. J'apprend à vivre et guérir mes blessures moi-même, à me rendre heureuse toute seule. Car je sais que c'est ÇA la porte du vrai bonheur.

Je sais maintenant que tant que je ne m'aime pas moi-même, dans tout mes aspects positifs et négatifs, je ne saurai jamais aimer une autre personne pleinement et je tomberai facilement à nouveau dans la dépendance affective (celui où l'on attend de l'autre qu'il comble nos manques)

Et pour cela, le meilleur moyen de s'aimer soi , c'est de se retrouver face à la solitude , et apprendre a vivre pleinement et positivement , seul avec soi même. 

Tout cela est bien sur un travail qui ne se fait pas en 15 jours, mais déjà le fait d'en être conscient chaque jour, et d'y travailler, d'être attentif à tous les messages que les autres nous donnent dans des conversations, dans les livres, dans la musique, ... , est déjà une preuve qu'on est sur la bonne voie . Celle de nous aimer et d'aimer la vie à sa juste valeur. D'être un être éveillé qui sait que chaque instant de la vie est précieuse.

Et rien-que ça .... c'est déjà merveilleux. 


08 mai 2017

Je travaille sur moi-même ...

travail sur soi-même

J'y ajouterai aussi ... le plus intense, le plus intéressant, le plus époustouflant.
 
Le tout est de le faire en restant positif.
Sachant que toutes les choses negatives qui remontent à la surface durant ce travail, sont la pour les comprendre, en apprendre quelque chose et les travailler pour ne plus qu'elles nous nuisent.
Mais surtout dans ces moments négatifs , rester centré et savoir que ca passera et ne pas rester accroché trop longtemps à ces sentiments négatifs car le négatif attire le négatif. (Et on peut vite tomber dans une spirale infernale.)
 
S'accrocher à toutes les choses positives (aussi petites qu'elles soient) et se focaliser dessus aussi souvent que possible (la santé, un toit sur la tête, une journée sans pluie, une belle chanson, le sourire d'un passant, d'un enfant, ..... il y en a pleins)...car le positif attire le positif ;-)
 
Se détacher du négatif ... lâcher prise ... se faire confiance ... et faire confiance à la vie
<3 <3 <3

11 février 2017

I love my life

Une chanson au texte très puissant, à écouter tous les jours et surtout lorsque le moral n'est pas au top. Vous verrez, elle est magique.

Une chanson que personellement je me verrai bien chanter à mes enfants aussi 

Ecoutez la, lisez les paroles si vous ne comprenez pas l'anglais ... et laissez- la vous envahir jusqu'à ce que ça raisonne en vous ;-)

Et surtout la dernière phrase 

 

Robbie Williams | Love My Life 

Lie ton âme à moi, je ne le lacherai jamais complètement

Un jour tes mains seront assez fortes pour me tenir

Je ne suis peut-être pas là pour toutes tes batailles
Mais tu les remporteras finalement

Je prierai de te donner tout ce qui compte
Et qu'un jour tu me diras


J'aime ma vie
Je suis puissant(e)
Je suis beau/belle
Je suis libre

J'aime ma vie
Je suis magnifique
Je suis magique
Je suis moi

J'aime ma vie


Je ne suis pas mes erreurs
Et Dieu sait que j'en ai fait quelques-unes
J'ai commencé à questionner les anges
Et la réponse qu'ils m'ont donnée c'était toi


Je ne peux pas te promettre que tu ne seras pas triste
J'espère que je pourrais t'en préserver

Mais tu trouveras le courage d'affronter la folie
Et de le chanter parce que c'est réel


J'aime ma vie
Je suis puissant(e)
Je suis beau/belle
Je suis libre

J'aime ma vie
Je suis magnifique
Je suis magique
Je suis moi

J'aime ma vie

Trouve les autres
avec des cœurs
comme le tien

Cours loin
Cours librement
Je suis avec toi


J'aime ma vie
Je suis fort(e)
Je suis beau/belle                                                                                                                                                                                                

Je suis libre

J'aime ma vie
Je suis magnifique
Je suis magique
Je suis moi

J'aime ma vie (x2)

Et en fin de compte ...Je suis là où je veux être

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par eleanais à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 octobre 2016

Respectons le rythme de chacun

Un jour j’ai lu ces phrases qui aujourd’hui résonnent en moi : « Allez doucement avec le cœur des hommes … Allez doucement avec le corps des femmes »

Dans une relation sexuelle, l’homme donne par le sexe et reçoit par le cœur. La femme donne par le cœur et reçoit par le sexe. Je pense que ceci ne s’arrête pas qu’au niveau de la relation sexuelle, mais joue aussi son rôle dans la rencontre amoureuse.

Les femmes sont capables d’aimer avec le cœur ouvert comme si elles n’avaient jamais étés blessées auparavant, sans imprégner cette nouvelle relation de la possible douleur vécue dans les relations précédentes. Les hommes eux, sont capable de faire l’amour dans ces mêmes conditions.                                     … Les femmes donnent par le cœur et les hommes par le sexe…

 Lorsqu’il s’agit de recevoir, il y a des obstacles sur le chemin, des blessures qui sont présentes et qui empêchent de recevoir pleinement ce que l’autre a à lui offrir.

La femme a besoin de temps, pour ouvrir chaque cellule de son corps, et y accueillir pleinement l’homme dans toute sa puissance masculine. Lui permettre d’y ouvrir les blessures enfuies et de les guérir les unes après les autres.

L’homme, lui aussi a besoin de temps, pour ouvrir chaque cellule de son cœur, et y accueillir pleinement la femme dans toute sa puissance féminine. Lui permettre d’y ouvrir les blessures enfuies et les guérir les unes après les autres.

C’est après ce chemin, que la circulation d’énergie devient pure et authentique et que la connexion cœur-sexe franchit une dimension plus élevée en chacun d’eux.

C’est un long chemin remplit d’obstacles, un chemin qui demande le respect du rythme et de la liberté de chacun, un chemin qui demande d’être en connexion avec l’autre … tout en restant en connexion avec soi-même. Mais c’est aussi un chemin remplit de cadeaux, d’ont le plus beau est de pouvoir admirer l’évolution intérieure … la sienne … et celle de l’autre.

amour

Posté par eleanais à 01:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


17 août 2016

Deviens qui tu es

Ce soir,je suis tombee "par hasard" sur un film : "l'age de la raison"
et comme vous le savez, je suis devenue très attentive au "hasard" , car pour moi, le hasard n'existe pas. Alors j'ai décidé de le regarder jusqu'au bout.

En bref, ce film, c'est l'histoire d'une femme qui est devenue femme d'affaire brillante, mais froide et se cachant toujours derrière des personnages selon la situation da,s laquelle elle se trouve.
Un jour elle découvre une boite remplie de lettres qu'elle s'était écrite petite. Et en les lisant, elle prend conscience qu'elle s'est totallement perdue et éloignée de se qu'elle voulais être petite. Petit a petit, elle retrace alors ce chemin et retrouve a nouveau son ame d'enfant, pour a la fin quitter sa carrière et se consacrer a ce qu'elle revait petite.

Cette histoire m'a beaucoup parlé. Car je me retrouve un peu en ce personnage.
Avant mon burn-out j'avais moi aussi un boulot brillant avec superbe salaire ... mais je m'étais éloignée de cette petite fille qui était en moi, je me jouais un rôle, souriante à l'interieure, mais malheureuse à l'exterieur.
Grace a ce burn -out , je me suis reveillée et j'ai pris conscience de tout ca, que ce n'étais pas moi.

Ce soir, quand je repense a ce que je voulais être petite, je me rend compte qu'aujourd'hui , sans m'en apperçevoir, après mon burn-out, je me suis a nouveau écouté et finalement, retrouvé et écouté la petite fille qui était encore en moi.

Petite je voulais faire un travail avec les bébés et les enfants.
Un travail où je pourrais, grâce mon amour, permettre aux enfants de se sentir mieux dans leurs peau,de se sentir un peu plus heureux dans la vie et surtout leurs montrer qu'il pouvaient croire en l'amour. Garder espoir qu'ils meritaient d'être aimés chaqu'un tels qu'ils étaient. Même ceux qu'on rejetaient pour une raison ou l'autre de comportement.

Aujourd'hui ... à l'instant précis où je vous écris ... je me rend compte que c'est exactement ce chemin-la que j'ai repris ... avec exactement les mêmes ambitions que l'orsque j'étais petite.

Alors ce soir, grâce a ce film, je vais me coucher satisfaite, heureuse et grandie encore un peu plus. car maintenant je sais que c'est CA ma "mission de vie" , ce qui me fait vibrer et pour laquelle je suis faite.
Et cela me donne encore plus de force pour continuer sur ce chemin ... mon chemin.

J'ai surtout retenu une phrase particulière dans ce film , une phrase que je ne pourrais plus jamais oublier

" DEVIENS QUI TU ES " 

cette phrase , j'y repenserai à chaque fois que je doute de mes choix. Elle me donnera alors la force pour continuer à avancer ... vèrs celle que je suis.

                                                                                 garde-ton-sourire-denfant

31 juillet 2016

Danser avec la vie

Quand on décide de danser avec la vie, chaque instant, chaque pas, est vécu comme un enchantement. 

C’est le temps de vous faire confiance. L

e temps de créer votre réalité comme vous en avez envie. Vous avez beaucoup à offrir, beaucoup à vous offrir. 

Vous êtes plein d’idées, pleins d’envies. Même si ces dernières vous paraissent au prime abord sans intérêt, sachez toucher à l’essence de ce qui vous pousse vers l’avant. Car ici, il s’agit de cela avant tout. Vous mettre en avant.

Pas pour capter l’attention, mais pour laisser toute amplitude à votre rayonnement d’être.

Pour certains, être est encore quelque chose d’obscure. Ce n’est pas si grave, car vous avez tout le discernement nécessaire pour oser vous avouer ce que vous aviez l’habitude de taire.

Oui, il y a certaines choses que vous n’osez pas faire, porter ou dire car vous avez un jugement ou une croyance en corrélation avec.

Mettez en lumière cette croyance, pensée etc…et demandez-vous si cela est toujours en cohérence avec vous. Est-ce que ce jugement vous donne un sentiment d’ouverture intérieure ou au contraire, cela vous enferme-t-il?

Pareil dans votre corps: sentez-vous de la résistance quand vous acceptez ou refusez de faire quelque chose, ou au contraire sentez-vous un relâchement?

Il sera primordial de rester centré sur vous afin de sentir qui vous êtes, ce qui est obsolète de ce qui est nouveau et ce qui vous fait du bien.

Pour ça, il convient d’essayer, de faire des tests. N’ayez pas peur que le résultat ne soit pas parfait. N’ayez pas peur que ce que vous essayez ne soit pas totalement terminé. 

Le fait d’essayer, vous offrira une vision plus claire d’où vous vous en allez.

Au même titre qu’il est plus facile d’ajuster une robe que vous avez sous la main, que d’ajuster cette même robe dans votre tête. Allégez-vous de vos pensées en leur donnant une voie de concrétisation. Même si cette voie n’est que partielle ou temporaire.

Pendant cette période, vous continuerez votre travail intérieur que vous avez entamé depuis un moment. A croire que les énergies ne vous laissent pas de repos n’est-ce pas? Et pourtant, nous vous rappellerons, comme à chaque fois, l’angle de vue.

Toute chose est faite d’ombres et de lumière, et c’est en retirant le jugement que l’on peut avoir sur l’un, comme sur l’autre, qu’on commence à se voir entièrement.

Souhaitez trouver votre vérité. Que cette dernière ne reste pas secrète, mais qu’elle puisse se partager avec autrui. Non pas en l’imposant, mais bel et bien en la vivant.

Et c’est à cela qu’appellent les énergies : VIVRE . Pleinement, sereinement. Vous avez besoin d’amusement, de passer du temps de qualité avec vous-même et avec les autres. C’est ainsi que vous toucherez à votre authenticité, c’est ainsi que vous saurez, pour le dire autrement, quelle est donc votre essence.

Mais ne tentez pas pour autant de la définir, savourez la, sentez-la, vivez la par tous vos sens, mais n’essayez pas de la restreindre à travers des mots. N’essayez pas de restreindre votre propre liberté. C’est ce que vous avez fait jusque là, c’est ce que vous pouvez ressentir, quand vous vous sentez retenu de ne pouvoir faire telle ou telle chose. Mais aujourd’hui, visez cette liberté d’être, toujours un peu plus dans votre quotidien.

Et oui, cela passe immanquablement par voir vos peurs, vos résistances, par vivre vos émotions. Mais tout cela n’est pas mauvais en soi.

Soyez franc avec vous-même, c’est là le chemin pour vous affranchir.
N’oubliez pas de garder le focus pendant cette période, il n’y a qu’ainsi que vous réussirez à aller au delà de votre auto sabotage…et vous savez ce qu’il se passe quand on va au delà du sabotage de soi?

Et bien on devient fier de soi:)

Je vous le souhaite de tout coeur.

 

vivre heureux

Auteur: Ozalee – Farah Sahbi www.ozaleesens.co

Posté par eleanais à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 juin 2016

S'aimer ici et maintenant

Trop souvent, ceux qui s'aiment, n'arrivent pas a s'aimer pleinement dans l'instant présent car ils sont trop préoccupés par leurs futur ensembles.
Parfois (souvent) , ils se demandent si c'est bien la bonne personne, si ca sera pour la vie ou pas, si ils vieilliront ensembles, ...
toutes ces questions empechent souvent la relation d'évoluer correctement.
Lacher prise et ne pas penser au futur, permettrais a chaqu'un d'être plus léger et de moins se poser de questions.
Juste VIVRE et ressentir l'amour pour l'autre ici et maintenant... se laisser porter par la vie et profiter de chaque instant.
Car de toute fasson, le futur n'existe pas encore ... c'est notre imagination qui le crée.
Aimez-vous maintenant , sans vous inquièter de ce que demain sera fait , et vous verrez alors pleins de problêmes et de soucis s'envoler .... comme par magie 💜

13466501_10209638061459500_3733215637498124705_n

Posté par eleanais à 19:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 juin 2016

A la recherche de l'amour idéal ...

Parlons un peu d'amour cette fois. La corde sensible du bonheur oserai-je dire.

Nous sommes beaucoup, à chercher le partenaire  idéal. Celui qui nous correspond totalement.

Et l'orsque nous avons enfin trouvé un partenaire qu'on aime, très vite, après l'euphorie des premiers moments, nous sortons tous de notre rêve. Nous ouvrons les yeux, et nous découvrons dans la relation des petits (ou grands) détails qui ne nous correspondent pas vraiment, et qui deviennent parfois  des ressentis négatives en nous.

Mais a t'on déjà pensé au "pourquoi" c'est souvent comme ça dans une relation?

L'orsque nous sommes à la recherche d'un partenaire amoureux,en général, c'est que l'on recherche à l'exterieur de soi, un manque à combler. Quelque chose que l'on à pas encore guéri à l'interieure.  C'est alors que l'on recherche quelqu'un qui doit être comme ci, ou comme ça, selon notre manque du moment.

Nous avons toujours eu ce besoin pour tout, de rechercher à l'exterieure ce qu'il nous manque à l'intérieur. C'est une habitude qui nous à été transmise au fil des générations. Peu d'entre nous ont vraiment conscience que l'ont peu trouver en soi tout ce d'ont l'on a besoin pour être heureux.

Ce que l'on attend d'un partenaire, nous pouvons d'abord nous le donner nous même.

Apprendre à nous aimer totalement, à aimer pleinement nos côtés positifs et nos côtés négatifs, celui ou celle que nous sommes tout simplement. Sans attendre que quelqu'un le fasse pour nous.

Et si il suffisait simplement de nous donner cet amour que l'on attend de l'autre? Ne serai-ce pas ça la clefs de l'amour vrai ?

Ainsi pouvoir aimer quelqu'un tel qu'il est, sans aucune attente, dans sa liberté d'être soi-même également.

Vu que nous sommes alors capables de nous donner  nous même l'amour nécessaire, de nous respecter et de combler nos manques, nous n'attendons plus rien de l'autre. Nous n'attendons plus rien de l'exterieur, car nous savons le faire nous-même.

Et c'est là que la magie arrive, car la seule chose alors que l'on peut faire, c'est  recevoir pleinement ce que l'autre nous donne, et donner en retour ce que nous voulons donner, sans attentes.

L'orsque nous recherchons un partenaire, nous attirons toujours vers nous notre miroir du moment , selon le cheminement que nous avons déjà fait dans notre vie. L'autre nous reflète toujours notre intérieur, nos beaux côtés ainsi que nos zones d'ombres.

Ce n'est que l'orsque nous seront en paix avec nous-même, que l'on attirera un partenaire en paix avec lui-même, et que la, on pourra s'aimer sereinement, sans attente, et dans la liberté totale de chaqu'un. Aucune pression d'un côté ou de l'autre. Juste donner et recevoir dans un bon équilibre pour les deux.

Alors pourquoi pas d'abord chercher en nous ce qu'il nous manque, avant de le chercher à l'exterieur.

Et c'est au moment où l'on s'y attendra le moins, que notre partenaire idéal arrivera. Car nous serons prêts à l'acceuillir dans toute sa splendeur

 

couple heureux

 

 

 

 

04 juin 2016

Il est où le bonheur ???

Je ne pouvais pas passer à côté de cette chanson, sans la partager ici biensur. Elle à tout a fait sa place ici je trouve.

Il y à quelques mois/ années, cette chanson m'aurait mis dans un état d'esprit totalement different que celui d'aujourd'hui. J'aurais écouté les paroles avec une sorte d'émotion négative en moi et une petite voix me chuchottant: "Il n'est pas la pour tout le monde en tout cas.Moi je n'y ai pas droit." Et je suis certaine que beaucoup doivent ressentir ces émotions-là en l'écoutant.

Mais moi aujourd'hui, je l'entend différemment cette chanson.

Les paroles m'inspirent plutôt ceci : Nous sommes tous en train de chercher le bonheur ... mais il est juste là ... devant notre nez. Il suffit juste de ne pas attendre qu'il vienne de quelque part ... mais de se le créer soi-même.

Et l'orsqu'on à des mauvais moments, des mauvais passages (car cela arrive a tout le monde),des soirées de solitude et de déprime,...  

Laissons sortir nos émotions négatives, mais ne restons pas stagnés dedans tout le temps ... reprenons le dessus et savourons a nouveau les petits details positifs de notre vie. Et la , nous nous rendrons compte après un moment (le temps que le cerveau s'adapte à ce nouveau fonctionnement) , que effectivement ...

Le bonheur, il est là.   

Et il à toujours été là ... sauf qu'on ne le voyait pas avant , car on étais trop concentré sur le malheur.

;-)

 

Christophe Maé - Il est où le bonheur [Paroles]